6 février 2016

Hellfest : une hirondelle ne fait pas le printemps mais...(3)

                                                                          Photo : Phil Anselmo à Los Angeles le 22 janvier

Down : c'est maintenant Le Figaro qui entre dans la danse ! En oubliant néanmoins de notifier à ses lecteurs l'origine du buzz et de faire à cette occasion la liste des autres groupes haineux invités au Hellfest.


Hellfest : une hirondelle ne fait pas le printemps mais ...(2)

Dans cet article, le directeur du festival dit ne pas comprendre la demande d'annulation du groupe Down, évoquant l'état d'ébriété de Phil Anselmo.

C'est vrai que le commun des mortels en état d'ébriété fait naturellement le salut nazi en criant "White Power" ! Ben Barbaud se garde bien d'évoquer par ailleurs la récurrence de cette haine raciste chez Phil Anselmo qu'il dit "connaître très bien", on croît rêver ! 

Il connaissait aussi très bien "Satanic Warmaster" et "Anal Cunt" déprogrammés en 2011 pour des raisons similaires !

Ben Barbaud évoque sans nous nommer l'action qui a été la notre pour faire émerger cette  affaire : personne n'est dupe quant à notre implication et le buzz créé à notre initiative en est la manifestation en notant au passage que le Hellfest a été bien peu réactif et ce n'est pas pour arranger son cas.

Nous ne manquerons pas de revenir sur la programmation 2016 et d'autres aspects du Hellfest.

L'association "Les Amis du Collectif pour un Festival Hellfest Respectueux de Tous " reste mobilisée.

5 février 2016

Hellfest : une hirondelle ne fait pas le printemps mais ...

L'association des amis du collectif se félicite de la demande exprimée par Monsieur Bruno RETAILLEAU, Président du conseil régional des Pays de la Loire d'annulation du groupe Down au Hellfest 2016.

Ayant participé activement à l'alerte des pouvoirs publics et des réseaux sociaux concernant ce groupe raciste et haineux, l'association note dans le communiqué de Monsieur RETAILLEAU que le Conseil régional sera "très attentif à ce que les évènements culturels soutenus par la Région ne laissent aucune place à des incitations à la haine, qu’elle soit raciale ou religieuse".

Or, il est avéré que le Hellfest programme depuis sa création de nombreux groupes diffusant des propos anti chrétiens, certain de ces groupes s'adonnant au même Hellfest à la promotion du satanisme et de l'occultisme.

La question est toujours la même : comment légitimer une demande d''annulation d'un groupe haineux parce que raciste et, en même temps, ne pas demander l'annulation de groupes haineux spécifiquement anti chrétiens ?

Que vont faire les autres pouvoirs publics, Mairie de Clisson et Conseil départemental, tous deux financiers du Hellfest ? 

Que vont faire les sponsors privés ?

L'association poursuivra son action, sereinement, avec détermination pour faire valoir ce qui devrait être une évidence : pas de place pour la haine ET respect pour tous.

Elle remercie celles et ceux qui, de plus en plus nombreux, soutiennent son engagement en invitant celles et ceux qui le souhaitent à rejoindre ses rangs et/ou adresser directement une contribution financière : A C F H R T - B.P 69603 - 44196 Mouzillon centre courrier

3 février 2016

Le Hellfest et ses sponsors publics au pied du mur !

On l'écrit depuis des années maintenant, les pouvoirs publics faillent à leurs responsabilités en laissant le Hellfest programmer, avec l'argent public,  de nombreux groupes incitant à la haine !

"L'affaire "Down" met en lumière cette irresponsabilité coupable. 

Il faut une bonne fois pour toute que ces autorités publiques exigent du Hellfest une transparence totale quant à la programmation et exigent du Hellfest, comme l'a fait le FortaRock, de déprogrammer Down !

L'association les "Amis du Collectif " est bien sûr disponible et ne manquera pas de prendre toutes les initiatives pour faire enfin cesser l'inacceptable, à savoir que des groupes profèrent des propos racistes et haineux envers quelque personne ou communauté que ce soit.

Les chrétiens sont depuis des années la cible de la programmation extrême du  Hellfest : il faut que cela cesse aussi, les chrétiens ont doit aussi au respect !

Le racisme et le salut nazi s'invitent au Hellfest !

Photo : Phil Anselmo à Los Angeles le 22 janvier

Que vont faire les pouvoirs publics concernant Phil Anselmo qui le 22 janvier lors du Dimebash à Los Angeles a hurlé "White Power" en exécutant un salut nazi ? Ce n'est du reste pas la première fois que l'ex "Pantera" témoigne de propos racistes ! Certains évoquent même aujourd'hui l'antisémitisme !

Phil Anselmo est l'actuel leader du groupe "Down", programmé en 2016. Ce groupe avait déjà été programmé en 2013.

L'association " Les amis du collectif " a adressé ce matin aux autorités publiques une demande de déprogrammation.

29 janvier 2016

Hellfest : l'association "Les Amis du Collectif" mobilise


Dans le cadre de son plan d'action 2016 ( rencontre personnalités, réunions d'information...), l'association "Les Amis du Collectif pour un Festival Hellfest Respectueux de Tous" invite celles et ceux qui partagent son objectif à la rejoindre et/ou la soutenir financièrement. 

Cet objectif est le suivant : "Prendre toutes les initiatives ( juridique, culturelle, politique...) afin d'obtenir la suppression de toute aide publique tant que seront programmés des groupes promouvant l'anti christianisme, le satanisme, l'occultisme."

Pour télécharger le "Bulletin adhésion-soutien"
Cliquez ici ou sur l'image ! 

22 janvier 2016

Hellfest & Saint-Jacques-de-Compostelle, c'est pareil !


Dans "L'hebdo de Sèvres et Maine" , on peut lire une interview de Corentin Charbonnier qui a passé 7 ans à élaborer une thèse sur le Hellfest.

Corentin Charbonnier se définit comme un spécialiste du metal et même anthropologue du metal. Il est lui même fan de metal. 

Dans cette interview, on y lit que le public est majoritairement masculin et qu'il achète et porte beaucoup de produits dérivés : pas surprenant.

On y lit aussi :

" Le metal joue avec la religion et blasphème beaucoup".

Là aussi, rien de surprenant. Sauf que pour quelqu'un qui est allé 7 fois au Hellfest, il se devrait de dire que le metal qui joue avec la religion et blasphème au Hellfest le fait exclusivement contre la religion chrétienne et qu'il est essentiellement black et death metal.

En poursuivant l'interview, on découvre que :

"Entre un pélerin de Saint-Jacques-de-Compostelle et un metalleux qui vient au Hellfest, les motivations sont identiques" !

Pour le pélerin, croyant ou pas, qui a arpenté les chemins dans l'esprit de Saint-Jacques, nul doute qu'il se retrouvera dans cette affirmation et sa propre expérience !

Il s'y retrouvera sans doute d'autant plus ( ??? ) que :

"On peut considérer qu'il y a une forme de religiosité dans le metal car certains artistes sont vus comme des surhommes, des idoles".

Rien de bien nouveau après ce qui a déjà été écrit par Nicolas Walzer ou Robert Culat sur cette forme de religiosité "expression du sentiment religieux marqué par la sensibilité et conduisant à une vague religion personnelle".

Si bien évidemment toute recherche spirituelle est personnelle et par conséquent respectable,  il convient quand même de re-connaître la nature des "réponses" proposées par le metal que nous épinglons et qui se produit au Hellfest en flirtant, le mot est faible, avec l'ésotérisme, l'occultisme, le satanisme, l'antichristianisme. 

Il convient aussi de re-connaître la nature de la culture chrétienne et de la religion chrétienne dont les exemples donnés à imiter ne sont surtout pas les idoles et la haine parce que le ressort spirituel est une rencontre d'amour avec Quelqu'un !

Addendum du 27 janvier : après Saint-Jacques-De-Compostelle... Lourdes !  En tronquant du reste la source qui est ici.

Addendum du 28 janvier : un témoignage parmi bien d'autres / pélerins de Saint Jacques. Un témoignage parmi bien d'autres / pélerins de Lourdes.

20 janvier 2016

Brève Behemoth plusieurs fois invité au Hellfest

Behemoth a été invité 1 fois au Furyfest et 4 fois au Hellfest. C'est dire combien ce groupe est apprécié du patron du Hellfest Ben Barbaud. Ce groupe sataniste va entamer une tournée intitulée "Blasphemia" pour la promotion de son album "The Satanist" dans lequel les paroles de haine antichrétienne abondent.

16 janvier 2016

Hellfest : promo de l'église de satan

Le Hellfest 2016 a programmé King Diamond, membre de l'église de Satan et déjà programmé en 2012.

L'année dernière, c'était Marilyn Manson lui aussi membre de cette même église, déjà programmé en 2009.

On est plus dans le culturel, si tenté qu'on y soit avec ce genre de groupe, mais bien plus dans le cultuel : interpellant rejet de la culture et de la religion chrétiennes pour donner dans le satanisme Laveyen et son occultisme associé ! 

Addendum du 19 janvier : on peut rajouter sans problème à ces 2 groupes Watain, Archgoat, Deicide, Mgla, Vader, Inquisition et beaucoup d'autres, inutile de faire plus de publicité que cela.

Il n'est pas inutile non plus de rappeller les noms des 3 espaces nés la même année : "The Valley", "The Altar" ( l'autel) et "The Temple". A titre d'illustration, la programmation 2013 dans ces espaces.

14 janvier 2016

Hellfest : Instructif échange Twitter

Instructif échange Twitter en effet.

Tout part de ce retweet de Hellfest Productions " Happy fucking birthday from the  Jesus "


Rapidement, les tweets de Jeff  et d'autres ardents défenseurs du Hellfest, c'est leur droit, confirment ce que nous disons :

Il y a bien des groupes anti chrétiens au Hellfest qui incitent à la haine mais c’est normal pour eux avec plein de bonnes fausses raisons.

Il y a bien en terre d'Islam des groupes très critiques / Islam ( ici aussi ) et qui pour cette raison risquent la mort, ce qui n’est pas le cas des groupes occidentaux, mais ne serait-ce que consacrer à ces groupes un espace hommage au Hellfest ou adapter la "déco" de "The Temple", surgissent alors plein de difficultés.

"The Temple"

Confirmation  également du peu d’engouement au débat public.

Confirmation enfin d'une posture idéologique : les opposants au Hellfest seraient des intégristes à qui  est faite ( sic) la  demande de se taire !

Ces éléments factuels nous confortent dans le bien fondé de notre action : non programmation des groupes incitant à la haine et arrêt des subventions publiques !

11 janvier 2016

Hellfest 2016 et incitation à la haine avec Deicide.



Deicide était déjà invité du Fury Fest 2004 dont Ben Barbaud, actuel Directeur du Hellfest, était le responsable. 

Il connaît donc bien ce groupe death metal, sa discographie, sa nature satanique et l'incitation à la haine qui va avec et pas n'importe quelle haine !


On se contentera seulement d'un lien vers les paroles du titre "Fuck Your God" de l'album " Scars of the Crucufix", dans lequel il est exclusivement question du Dieu des chrétiens, tout comme dans le titre "Kill The Light Of Christ" de leur dernier album. 

9 janvier 2016

hellfest : notre engagement ne faiblira pas


Hellfest Productions a retweeté
" Happy fucking birthday from the Jesus "

 

Le Hellfest qui bénéficie des largesses tant financières que morales des pouvoirs publics programme de nombreux groupes incitant à la haine spécifiquement antichrétienne  et ce depuis le début et même du temps du Furyfest.

Nous avons répertorié la quasi totalité des groupes en question : visuels, paroles, atworks, interviews... Les informations sont en grande partie disponibles sur ce blog.

D'un autre côté, nous nous sommes penchés sur les déclarations de Ben BARBAUD à la presse à propos des opposants au festival et/ou au contenu de la programmation.

En fin connaisseur du métal, Ben BARBAUD Directeur du Hellfest, ne peut ignorer la nature et la discographie des groupes comme Deicide, Marduk, Ghost, Impaled Nazarene, Inquisition, Watain pour ne citer qu'eux tant la liste est longue.

La presse comme les pouvoirs publics ne peuvent non plus l'ignorer tant les sources sont multiples et les alertes communiquées, tant par nous que par d'autres, y compris en face à face pour ce qui nous concerne.

Il est révélateur par ailleurs de constater que le Hellfest comme les médias évitent soigneusement de faire connaître ces éléments relatifs aux groupes en question incitant à la haine ( visuels, paroles...), éléments qui font pourtant partie intégrante d'une information digne de ce nom.

On peut compter sur nous pour continuer l'engagement qui est le notre.